Les filles d’Ève – Le plan

(15/02-2017) - Je travaille sur plusieurs manuscrits en ce moment (comme la plupart du temps, d'ailleurs) dont Les Filles d'Ève, bien sûr.Le livre sera en plusieurs parties et chaque partie entrera en détail sur un sujet. Vous pouvez le voir sur la photo de mon Scrivener, le logiciel que j'utilise pour écrire.

La première partie, celle sur laquelle je bosse en ce moment est "Oser dire": Tous les blocages qui font qu'il est difficile pour une femme de se faire entendre sans devoir se mettre en colère. Il s'agit d'un cours de base en assertion: Comment dire non, comment dire ce qu'on pense, comment gérer les contradictions et les conflits, comment s'exprimer.

More...

La deuxième partie: Besoin d'amour. Nous verrons le principe de ce fameux besoin d'amour et de cette superstition qu'une femme ne soit pas "entière" si elle n'est pas aimée. Ce à quoi ça peut mener et comment s'en sortir. Cette partie est importante, car dans certains cas, une femme assertive (comme expliquée dans la première partie) risque de "perdre" l'amour de certains amis ou de membres de la famille ou autre si elle refuse de faire certaines choses ou de se laisser manipuler.

Cette "punition" risque d'être utilisée dans les autres cas, ceux dont je parle dans les parties suivantes. Cette partie est donc centrale.

De la photo, vous pouvez voir que la partie suivante est sur le rôle de l'épouse, puis "être mère", puis une partie sur le problème de l'infidélité et enfin une partie sur "Éternelle coupable".

Je parlerai de ces parties plus en détail plus tard, lorsque j'y arriverai.

Si vous cliquez sur l'image, vous devriez pouvoir voir un agrandissement et lire le texte. (Cyril Malka)

Inscription

Inscrivez-vous ici pour être mis au courant lorsque je mets un nouveau post en ligne.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Henrik V Blunck

Toujours intéressant de suivre les efforts pour partager le monde de la psychologie dans un language clair. Bon courage avec le reste du manuscrit 🙂

    Cyril Malka

    Merci beaucoup, Henrik,

    Il reste encore du pain sur la planche. Je ne pense pas qu’il sortira avant 2018, celui-là 🙂

Leave a Comment:

All fields with “*” are required