Quand je joue, je gagne

Poker

(18/09-2014) – Que diriez-vous si je vous disais que quand je joue à un jeu de hasard, que ce soit un papier à gratter, loto ou ce que vous voulez, je gagne? À chaque fois.

Cela m’arrive extrêmement rarement, je ne joue pour ainsi dire jamais à ces jeux, mais des fois, l’envie me prend. Sans aucune raison. Juste comme ça. J’entre dans un tabac, je regarde les différentes possibilités et j’en choisis un. Quand je dis “choisis” c’est un vrai choix : Je vais dire au vendeur: donnez-moi le troisième ou le quatrième (très rarement le premier, mais c’est arrivé). Je gratte alors mon ticket devant l’œil amusé du vendeur et pan… un ticket gagnant. Le regard du vendeur devient alors intrigué. Surtout si je suis déjà venu.

Des petites sommes pour la plupart, mais ça me satisfait.

Même chose lorsque je vais au casino. J’y vais rarement. Très très rarement. Mais j’en ressors toujours avec plus d’argent que lorsque j’y suis entré.

Aussi lorsque je joue aux cartes, chose qui m’arrive rarement (le poker). Je ne perds jamais. Oui, bien sûr, je perds quelques jeux, mais là aussi, je finis toujours avec plus d’argent que lorsque j’ai commencé.

C’est extrêmement énervant de jouer contre moi (enfin, à en juger de par les tronches que les adversaires tirent), car non seulement je gagne, mais je gagne souvent et de façon assez totale. Je le conçois, c’est sûrement agaçant.

Mais avec les cartes comme avec tout autre jeu, c’est aussi quelque chose qui me prend. Si on me propose une partie de cartes ou une balade au casino, si je ne le “sens” pas, je dirais non. Peut-être à tort, je ne sais pas, bien entendu. Mais si je ne le sens pas, je n’y vais pas ou je ne joue pas. Mais si je me sens chanceux, alors oui, j’y vais.

C’est marrant, car au casino, lorsque j’étais sur la roulette, il y en avait deux qui avaient remarqué ma chance et qui jouaient comme moi. Ils se sont fait des sous. Après, j’ai été faire des euros sur le 21.

Est-ce que j’ai toujours eu de la chance?

En fait, oui, mais je ne le voyais pas auparavant. J’étais persuadé de ne jamais avoir de chance et j’avais la forte impression de ne pas en avoir. Mais à cette époque, je n’écoutais pas mon intuition. Je faisais certaines choses même si tout me disait que ça, c’était une très mauvaise idée… Et ce que je craignais le plus arrivait constamment. Alors je disais: je n’ai vraiment pas de chance!

C’te bonne blague!

Depuis, j’ai joué un peu (même beaucoup) avec la visualisation et autres choses et j’ai eu de très bons résultats.

Je suis presque sûr que n’importe qui pourrait apprendre à avoir de la chance. Ce n’est pas aussi aléatoire que vous le pensez, en fait.

Si vous le voulez bien, j’en reparlerai d’ici peu et vous pourrez essayer vous-même (non, je ne vous demanderai pas 10% de vos gains). Ce sera la première fois que j’enseigne ce genre de chose, donc je ne suis pas aussi rôdé, j’espère que vous m’en excuserez.

Stay tuned, et à bientôt. (Cyril Malka)

Inscription

Inscrivez-vous ici pour être mis au courant lorsque je mets un nouveau post en ligne.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required