Category Archives for Écrivain

Les filles d’Ève – Le plan

(15/02-2017) - Je travaille sur plusieurs manuscrits en ce moment (comme la plupart du temps, d'ailleurs) dont Les Filles d'Ève, bien sûr.Le livre sera en plusieurs parties et chaque partie entrera en détail sur un sujet. Vous pouvez le voir sur la photo de mon Scrivener, le logiciel que j'utilise pour écrire.

La première partie, celle sur laquelle je bosse en ce moment est "Oser dire": Tous les blocages qui font qu'il est difficile pour une femme de se faire entendre sans devoir se mettre en colère. Il s'agit d'un cours de base en assertion: Comment dire non, comment dire ce qu'on pense, comment gérer les contradictions et les conflits, comment s'exprimer.

Lire le reste

Le troisième tome

(01/02-2017) - Comme annoncé plus tôt, après une petite pause, je me suis remis à l'écriture afin de finaliser mon autobiographie: Croire en Demain, tome 3 (je donnerai officiellement le nom de ce dernier tome lorsque je toucherai à la fin).

Comme vous pouvez le voir, j'ai gardé le principe de nommer chaque chapitre d'après une chanson qui était un hit l'année en question.

Je viens de finaliser le chapitre 28, The Show Must Go On (donc 1992), mais je vais rajouter un chapitre entre les chapitres 23 et 24 (bah oui, j'avais oublié un truc).

Comme mes deux premiers tomes, je saute un peu dans le temps pour ne pas fatiguer le lecteur et je prends des épisodes que je juge importants. Cela ne veut pas dire qu'il n'y en a pas eu d'autres, tout aussi importants, mais je ne me vois pas faire un truc de 600 pages. J'aimerais bien garder tout ça à environ 250 pages maximum.

Lire le reste

Les Filles d’Ève

(08/12-2016) - Ce n'est pas un secret pour ceux qui me connaissent un peu ou qui me lisent: moi et les psychanalystes, on ne s'entend pas du tout.

Je suis né en France, mais j'en suis parti assez jeune, à l'âge de dix-huit ans. J'ai vécu à différents endroits, dont le Danemark, jusqu'en 2000. En juin 2000, ma petite famille m'a proposé d'aller vivre en France. Nous avons vécu en France de juin 2000 à juin 2011 et nous avons quitté la France encore une fois. Vous pouvez lire cela dans mon autobiographie, Croire en Demain, disponible chez Amazon.

Lorsque je suis rentré en France, en 2000, donc, j'ai pris quelque temps avant d'ouvrir mon cabinet, car il me fallait m'habituer à parler français et à la société française et tout. Et c'est là que les clashs ont commencé.

Lire le reste

L’Oasis

(14/07-2016) - "Tiens, Cyril, regarde ce lien. Il y a un concours d'écriture. C'est exactement ce qu'il te faut. Je suis sûr que tu vas gagner!"

C'est ce que m'a écrit mon ami danois (et francophone), Henrik, le 6 juillet dernier.

Le principe de Storytel, qui organise ce concours, est une histoire à épisodes. Il faut écrire 10 épisodes. Les personnages doivent avoir des caractères bien définis, et il une volée de cliffhangers afin que le lecteur ait envie de rester accroché et veuille absolument lire l'épisode suivant.

On peut écrire dans une des quatre catégories suivantes: Policier, amour, comédie ou Joker (surprise).

Pour participer, il faut choisir une de ces catégories. Écrire et envoyer le premier épisode et écrire et envoyer un résumé des neuf épisodes suivants.

Aujourd'hui, j'ai donc envoyé le premier épisode de "Oasen" (L'Oasis), dans la catégorie Joker. J'ai choisi le roman fantasie (mais je n'y mettrai pas de nains!). J'ai également envoyé le résumé des neuf épisodes suivants.

Il n'y a qu'une première place. Il n'y a pas de deuxième, de troisième ou autre. Ils prennent seulement le gagnant.

La date limite pour les envois est le 31 août et après cette date, ils choisissent le gagnant. Seul le gagnant sera averti directement. Les perdants ne recevront pas de message du tout.

J'espère donc recevoir un mail sympa courant septembre. Ce serait bien, hein? Et ce sera mon premier roman dans ce genre.

Bon, si ça ne marche pas, j'ai toute une histoire que je pourrai écrire en danois ou dans un autre langage plus tard. Qui sait?

En tous cas, voici la première page du premier chapitre de la première partie... en danois! (Cyril Malka)