Quel monde merveilleux

(17/02-2009) – Il y a quelque temps, j’étais l’invité spécial de l’hôtel des impôts de Tours. Mon… tour était venu de me faire contrôler. Je devais venir avec mes relevés de compte pour 2006 et 2007. Ce que j’ai donc fait.

à€ la révision de mes comptes, le contrôleur me demande : et votre Livret A à la Caisse d’Épargne ? Vous n’avez pas de relevé ?

Livret A ? Caisse d’Épargne ? Mais de quoi parlait-il ?

Je lui ai demandé des précisions et il m’a annoncé que j’avais ouvert ce livret en 1982…

Exact !

J’étais apprenti à l’époque et j’avais un petit appartement à Dinan. Comme j’avais moins de 18 ans, je ne pouvais pas avoir de compte chèque et j’avais ouvert ce Livret (qui à l’époque s’appelait tout simplement ” un livret de caisse d’épargne “) afin de pouvoir y mettre ma maigre paye (environ 600 francs par mois, et j’avais 550 francs de loyer !).

Depuis, l’eau avait coulé sous les ponts, je suis parti de France et j’ai passé presque 20 ans au Danemark avant de revenir, et là , au détour d’un contrôle, on m’annonce que j’avais donc un Livret caché…

Je n’avais pas beaucoup d’espoir en téléphonant à la Caisse d’Épargne de Bretagne, car je sais qu’à l’époque, mon compte était vide la plupart du temps. Donc il restait peut-être un Franc ou deux ou quelques centimes qui avaient fait des petits, bien sûr, mais pas de quoi faire la nouba.

La dame à l’autre bout du fil m’a annoncé qu’elle ne pouvait pas me dire le montant exact, car nous étions sur une ligne non sécurisée, mais que le montant en question était de moins de 10 euros. Elle était désolée de ne pas pouvoir me dire que j’étais millionnaire.

Alors qu’en fin de compte c’était une bonne nouvelle. Ces quelques centimes ou quelques francs se sont quand même bien reproduits.

Un petit plaisir parmi tant d’autres. Plutôt que d’être désolé de ne pas être devenu millionnaire (ce que je ne m’imaginais pas le moins du monde, je croyais ce compte vidé depuis bien longtemps) autant être heureux d’avoir gagné une dizaine d’euros sans rien faire.

Un des petits plaisirs de la vie.

Comme il y en a beaucoup si on regarde un peu plus autour de nous.

Bien sûr, il y a des choses négatives, mais tant de belles choses si on se donne le temps de regarder et si on reste rationnel tout en jouissant de chaque seconde.

C’est parfaitement possible.

Tenez, voici une petite vidéo sur la chanson d’Armstrong : What a Wonderful World (Quel monde merveilleux) qui en dit long sur la question. (Cyril Malka)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page