2020 – Le meilleur de l’année passée

(31/12-2020) – Tous les 31 décembre, à la maison, nous réécoutons la musique que nous avons écoutée et/ou découverte l’année passée et nous faisons le point sur ce que nous avons préféré. Ensuite, je le partage sur mon blog privé pour le cas où cela vous intéresserait.

Voici donc le palmarès de l’année 2020…

Meilleur chanteur

Pour moi, le meilleur chanteur a été Eliad (Britt a choisi Lior Narkis). Je lui ai déjà plusieurs fois donné la palme. J’aime beaucoup ce qu’il fait, sa voix très agréable m’emporte à chaque fois. Dans cette vidéo, il chante “Eyfo at?” (Où es-tu?)

 

Meilleure chanteuse

Pas beaucoup de femmes m’ont impressionné cette année. La meilleure des quelques femmes qui ont sorti quelque chose de pas mal a été Dikla avec la chanson “Rak Taguid” (Raconte-Moi) – Britt a choisi Vangie Gunn qui est la femme qui interprète la chanson “Lament of the Highbourne” dans le jeu en ligne World of Warcraft.

 

Meilleur groupe

Là, par contre, il n’y a pas photo. Le groupe Hatikva 6 avec la chanson “Ha Ivrit Hakhadasha” (le nouvel hébreu) remporte la palme haut la main. Dans cette chanson, ils se plaignent que les Israéliens utilisent de l’anglais à tout bout de champ et qu’ils ne comprennent pas ce “nouvel hébreu”.

 

La chanson de l’année

Sur ce coup, nous sommes tombés d’accord, Britt et moi, même s’il y avait beaucoup de bonnes chansons en 2020. La chanson de l’année a été pour nous deux “Toss a Coin to the Witcher”, de la série du même nom.

 

Si vous avez Spotify, vous pouvez trouver ma liste de meilleures chansons/artistes de l’année et les écouter ici: spotify:playlist:3zHTsgb8CvonuLwpXhQebe

Écrivain de l’année

J’ai l’habitude de lire tout (ou la plupart) des livres d’un auteur chaque année, donc des fois, il n’y a pas beaucoup de place pour les autres et l’écrivain de l’année est souvent tout trouvé. En général, je lis les ouvrages en langue originale (si c’est une des langues que je parle) et ça a été le cas cette année: J’ai relu tous les James Bond de Ian Flemming et Ian Flemming est donc l’auteur de l’année (Britt a choisi CeeCee James).

Livre de l’année

Je me suis lancé dans la série du sorceleur (The Witcher). Là, par contre, le polonais, je ne le parle pas. J’ai donc fait des recherches sur le Net pour voir ce que les fans disaient des meilleures traductions et la traduction française était nommée constamment pour être la meilleure. Donc sur ce coup, je parle de la version française du livre et mon livre de l’année a été Le dernier Voeu, premier livre de la série du Sorceleur écrit par Andrzej Sapkowski (Britt a choisi “Believe it to Receive it” de Bernadette Rodebauch).

Le film de l’année

Un choix un peu difficile, peu de films m’ont impressionné cette année passée et je me suis souvent replongé dans d’anciens films. L’un des meilleurs a été, pour moi, World War Z… Et pourtant je n’aime pas les films de Zombies, mais j’ai trouvé celui-ci bien fait. Le fait qu’ils passent par Jérusalem m’a sûrement aussi influencé (Britt a choisi “Shawshank Redemption”).

La série de l’année

Là par contre, si le choix a été difficile, c’est parce que nous en avons vu tellement de bonnes. Je préfère les séries aux films, car c’est plus long et on peut mieux bâtir les personnages et leur donner de la profondeur. Plusieurs séries ont été très bonnes: Better Call Saul, Tiger King, Viking, The Good Place, The Spy… Bref… Beaucoup, beaucoup, mais la palme, donnée par Britt et moi d’un commun accord a été donnée à Sons of Anarchy: Un Hamlet moderne en forme de Biker d’un club du genre Hells Angels.

Série violente par moment (très), mais on le supporte plutôt bien, car ça fait (malheureusement) partie de cette société dans la société qu’est le monde des bikers.

Le meilleur acteur

Là, je suis resté sur Sons of Anarchy et j’ai choisi Charlie Hunnam, l’acteur qui joue Jax, le rôle principal, dans Sons of Anarchy (Britt a choisi Will Smith pour son rôle dans Fresh Prince of Bel Air).

Meilleure actrice

Eh ben… Encore une fois, je suis resté sur Sons of Anarchy et j’ai trouvé Kathey Sagal, qui joue le rôle de Gemma, la mère de Jax, être sans aucun doute la meilleure actrice de l’année. Elle est capable de jouer le rôle d’une femme manipulatrice, forte, qui ne recule devant rien et pourtant… On se voit pris de sympathie pour elle deux minutes après s’être dit que cette femme doit être psychopathe.

Cette série a vraiment bâti des personnages pluridimensionnels et on a de la sympathie pour presque tous, même les “bad guys”.

Meilleure expérience de l’année

Vous savez parfaitement que c’est un secret et que je ne le dis pour ainsi dire jamais. Ce coup-ci, même chose… Chut! C’est un secret!

Bonne année à tous et… continuons le chemin ensemble pour 2021. D’ac? (Cyril Malka)

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top