Plus de buzz, mais du ramdam!

D’après le ministère des affaires étrangères et Européennes, le jury du concours Francomot a délibéré et cinq mots français pourraient bien remplacer certains anglicismes couramment utilisés:

– Au lieu de “buzz” le mot français serait “ramdam”.
– Au lieu de “chat”, nous dirons “éblabla”.
– Au lieu de “tuning” (personnalisation des voitures) nous dirons “bolidage”.
– Au lieu de “newsletter” ce sera “infolettre”.
– Enfin, au lieu de dire “talk”, nous dirons alors “débat”.

Je dois admettre que j’ai éclaté de rire en lisant certaines de ces suggestions. Surtout la première.

Le mot “ramdam” est en effet un mot qui a vu le jour dans les colonies françaises lors du mois de ramadan (qui peut se dire “ramdam” aussi, si je me souviens bien).

Comme les musulmans, lorsque la nuit était tombée, se réunissaient pour faire la fête et manger, ils faisaient du bruit que nos colons ne supportaient pas et donc “faire beaucoup de bruit” est devenu l’expression “faire du ramdam”.

Déjà, je ne vois pas pourquoi un mot arabe serait plus français qu’un mot anglais.

Ensuite, je m’imagine les suites politiques et les procès et manifestations à venir si on remplaçait “buzz” par “ramdam”. Je vois ça d’ici.

Je suis étonné qu’un jury censé donner des prix pour les connaissances en langue française ait laissé passer cela.

Autre manque de connaissances notoire: tuning et bolidage.

Bolide, du latin “bolis”: meteorite. Du grec: Missile, éclair.

Le tuning n’est pas forcément rendre quelque chose plus rapide, cela peut être purement cosmétique. Dans ce cas, le mot bolidage est une réduction de la compréhension du mot “tuning”.

Un “talk” n’est pas un débat, cela peut tout simplement être une interview (tiens, encore un anglicisme!) ou juste une discussion à bâtons rompus. Là encore, ce serait une réduction du concept.

Pour ce qui est de la newsletter, je ne vois pas trop pourquoi on n’appelle pas cela tout simplement “une lettre d’information”.

En gros, je ne suis pas trop convaincu. Bien sûr, il ne faut pas diminuer la langue française. Lorsqu’une expression existe, utilisons-la. Mais je ne vois pas pourquoi on devrait exclure un mot comme “chat” de la langue.

C’est un concept inventé par des anglophones, il a une connotation anglaise. C’est quelque chose qui n’existait pas dans notre langue, alors prenons-le. Nous pouvons éventuellement changer son orthographe en “tchat” pour garder la prononciation et ne pas confondre avec l’animal et avançons.

Occupons plutôt de toutes ces personnes qui ne sont pas capables de lire ou d’écrire correctement ou qui écrivent en “langage SMS”. Car ceci, par contre, est une réduction du langage.

Le français est truffé de mots étrangers, que ce soit du latin, du grec, de l’anglais, du nordique, de l’allemand. Nous vivons sur Terre, et non seulement en France. (Cyril Malka)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page